Natacha ft. Bedja

Written by on 29/04/2017

Né à Dzaoudzi (Mayotte), BEDJA fait ses premiers pas dans la musique avec un petit groupe d’enfants de son village à Mohéli. Là où il passe une bonne partie de son enfance. De retour à Mayotte à l’age de 16 ans il n’a pu continuer à se consacrer à sa musique et ce faute de moyens matériels. Grâce à des amis musiciens (Comoriens, Antillais, Camerounais et Malgache …), qu’il fréquente en France il a pu reprendre sa passion. A Grenoble où il s’est installé pour pour des raisons professionnelles, il fait de son mieux pour se perfectionner. Et pour notre bonheur, un premier album ATALINI naquit en Août 98 suite à un travail de 7 années de pratique musicale sans relâche. Album autoproduit par le biais du label TOIMADISC . Ces 7 années ont étés des nuits blanches, l’ordinateur qui se plante sans arrêt le plus souvent, des fichiers perdus. Et quand il s’y remet parfois il y gagne dans les meilleures des cas ou parfois il y perd dans le pire des cas. Sa rencontre en 97 avec l’enfant prodige d’ Hamjago BABADI lui a permis d’affiner encore plus son expérience musicale. Suite à leur collaboration, BABADI lui confie une partie de la composition de son 2 éme album RAHACHIRI. Vous souvenez-vous du tube WANAZONI de BABADI ? Et bien c’est BEDJA qui en signe la composition.
Il n’y a pas que BABADI qui fait appel à lui pour un coup de pouce. SAKISBOMZE aussi. Dans son troisième album MGODRO MAPOUKA demande à BEDJA de lui composer un titre. Ce sera RUMBOU qui devient dès la sortie de l’album un tube. A croire que tout ce qu’il compose devient un tube. Ce dernier est réalisé par BEDJA pour TOIMADISC. Autre réalisation l’enregistrement du premier album CD du groupe Viking de Labattoir (Vani zapara wamaoré) et le deuxième album d’ ANFANE, Coeur à Prendre. Après avoir sillonner une bonne partie des régions françaises, BEDJA décide de rentrer chez lui. A Mayotte (en Juin 2002). Très précisément à Pamandzi dans le quartier des Décasés il élit domicile. Et c’est de là bas, dans le studio TOIMADISC qu’il opère désormais. Certains qualifieraient même ce lieu de tour de contrôle.
Sa discographie
Aujourd’hui BEDJA a à son actif 6 albums : ATALINI (Août 98), W’KOUWALEO (Octobre 2000), LAKA (Juillet 2001), un album qui comporte du Zouk qui seront toujours d’actualités. Les MGODRO n’ont plus ne sont pas à déplorer. Son LAKA continue toujours de naviguer dans les villages de notre île. En Septembre 2002 BEDJA réédite ses deux premiers albums: ATALINI et W’KOUWALEO en édition collector. Les mêmes albums qu’en 1998 et 2000 sur le plan musical, mais seulement cette année-ci il les réédite avec des pochettes différentes. Chose qui ravi parfaitement les collectionneurs de musique mahoraise d’une part et ceux qui ne les avaient pas d’autre part. Et en Février 2004 le lover de Pamandzi sort un sixième album: N’GOMA un best of qui fait le point sur sa carrière de ses débuts à maintenant. De ses premiers tubes à ses derniers. N’GOMA pas dans le sens de tambour mais plutôt de chagrin. L’album N’GOMA un est un Best Of de ses meilleurs titres. Mais pas seulement, puisqu’il y rajoute deux ingrédients. Deux titres inédits, deux Zouk et en duos s’il vous plait. Le premier avec ANFANE et le second avec Daoulat la révélation de l’année 2004. Une révélation qu’on lui doit. Le titre Wami Na Wawé que BEDJA écrit, compose et qu’interprète Daoulat sur le best of N’GOMA est devenu un tube. Le tube de cet été 2004. Encore une fois à croire que tout ce qu’il compose devient un tube. Cette même année il est convié par Big à participer à la première édition du Festival 100% pur jus.
Une large contribution à la musique mahoraise
En dehors de ses 6 albums, BEDJA a collaboré avec de nombreux artistes. Soit en composant des titres et / ou des tubes pour eux, soit en qualité d’ingénieur du son. Il compose pour Babadi (Wanazoni) , pour SakisBomzé (Rumbou) , pour Dread les 4 titres de l’album Environnement , pour Dawlat (Wami Na Wawé) , le défunt Boura Mahiya (Shady) … Il enregistre aussi dans son studio de nombreux albums. Anfane – Coeur à prendre, Dread – Dread le scout, Boura Mahiya – Carrefour Chirongui, … Barré, Djoe Fils, Cadence Mahoraise, Axel … seraient intéressés pour enregistrer chez Toimadisc leur prochain album. En Décembre 2004 Bedja accompagne au clavier le groupe Cadence Mahoraise lors de CADENCE MAHORAISE TOUR 2004.
L’ambassadeur 2004 du comité de tourisme de Mayotte En 2004
Bedja est élu par le comité de tourisme de Mayotte « ambassadeur culturel » pour représenter Mayotte. En Décembre c’est à la Réunion au salon du Tourisme et du Régal qu’il défendait micro à la main les couleurs de l’île aux parfums. Et bien avant la Réunion c’est à Rodrigue (Île Maurice) en avril qu’il fut étiqueté « pur produit mahorais ». Au Festival de la gastronomie des îles de l’Océan Indien il participe au podium artistique.
Tagged as

Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Continue reading

Next post

Mikidache


Thumbnail
Previous post

Lathéral


Thumbnail

Mayotte One

On Air

Current track
TITLE
ARTIST

Background